Dos d’ânes et ralentisseurs : quelles normes et réglementation respecter ?

A quoi servent les ralentisseurs ou dos d’âne et où sont-ils utilisés ?

Le ralentisseur de vitesse ou dos d’âne est un équipement de sécurité incontournable dans toute ville ou collectivité afin d’assurer la sécurité des habitants. Comme son nom l’indique, le ralentisseur est un dispositif qui permet de réduire l’allure d’un véhicule. Sa présence, doit être annoncée en amont, à l’aide d’un panneau. Les ralentisseurs sont utilisés dans les zones sensibles comme ; les écoles, les hôpitaux, les lieux publics, afin de canaliser le trafic et réduire la vitesse des automobilistes  On les trouve également dans les zones limitées à 30km/h, mais aussi les parkings et les voies privées.

Les différents types de ralentisseurs :

1. Ralentisseurs pour voies privées :

photoralentisseur-pourvoiesprivees

Les ralentisseurs pour voies privées sont utilisés dans les parkings, centres commerciaux ou encore dans les hôpitaux et résidences. Cependant, ils ne peuvent être installés sur la voie publique, car ne respectent pas une certaine réglementation.

De couleur noir et jaune, ces ralentisseurs sont principalement fabriqués en caoutchouc ou en plastique recyclé.

Ils permettent de réduire la vitesse des véhicules à 30km/h , 20km/h ou 10km/h en fonction de la hauteur du dispositif. Pour cela, vous devez respecter une certaine hauteur d’équipement. Ainsi, pour réduire la vitesse d’un véhicule entre 10 et 20km/h, vous devez vous équiper d’un ralentisseur de 60 millimètres de hauteur. Pour limiter la vitesse d’un véhicule entre 20 et 30km/h, un dispositif de 50 millimètres de hauteur est nécessaire.

Pour retrouver tous nos ralentisseurs : https://www.direct-signaletique.com/CT-89-ralentisseurs.aspx

 

2.Les ralentisseurs de types dos d’âne et trapézoïdal pour la voie publique :

Les ralentisseurs de types dos d’âne et trapézoïdal doivent être conformes à la réglementation en vigueur et au décret n° 94-447 DU 27 MAI 1994. Mais aussi, respecter la norme NF P 98-300 de juin 1994. Enfin, lors de l’implantation, vous devez respecter des règles strictes et de caractéristiques géométriques.

Le ralentisseur de type dos d’âne est de forme circulaire, sa hauteur est de maximum 10 cm et sa longueur de 4 m maximum.

ralentisseur-dosdane-directsignaletique

Le ralentisseur de type trapézoïdal est comme son nom l’indique, de forme trapézoïdale avec un plateau surélevé et deux parties en pente, dénommées rampants. Sa hauteur maximum est de 10 cm, sa longueur de plateau est comprise entre 2.50 m et 4 m.

La longueur des rampants, quant à elle, est comprise entre 1 m et 1.4 m et la pente entre 7 % et 10 %.

schematrapezoidal-directsignaletique

 

photoavecschematrapeze-directsignaletique

 

3. Les ralentisseurs de type coussins et plateaux pour la voie publique :

Les ralentisseurs de types coussins et plateaux pour la voie publique sont les seuls équipements de ralentisseurs autorisés en domaine public. Aucune réglementation ni normes ne s’appliquent à ce type de ralentisseurs de vitesse. Le plus utilisé d’entre eux est le coussin Berlinois.

Les coussins berlinois ou coussins lyonnais permettent de réduire la vitesse des automobilistes sans gêner leur circulation. Ils sont de couleur rouge brique dotés de bandes rétro-réfléchissantes blanches et antidérapantes.

Vous pouvez les coller ou fixer  au sol à l’aide d’un tire-fond. Ils sont principalement fabriqués en caoutchouc recyclé ou en béton.

coussinberlinois-directsignaletique

Son usage est limité uniquement :

Aux agglomérations
Aux voies des aires de services ou de repos routières et autoroutières
Aux voies de lotissement et aires de stationnement
Aux sections de voies où la vitesse maximale est de 30 km/h

Les ralentisseurs de type plateau quant à eux sont des surélévations de la chaussée sur une certaine longueur, ils s’intègrent parfaitement bien au paysage urbain. Ils sont conçus pour occuper toute la largeur de la chaussée d’un trottoir à l’autre. Les plateaux sont fabriqués principalement avec des enrobés, on trouve également des variantes avec des modèles en béton, en pavés et en caoutchouc recyclé.

Comment implanter son ralentisseur ? :

Règles d’implantation pour les ralentisseurs de type coussin :

L’implantation ralentisseurs de type coussin est interdite dans certains endroits :

Sur les voies où le trafic est supérieur à 6000 véhicules en moyenne par jour
Sur les voies desservant des centres de secours
A moins de 200 mètres des limites d’une agglomération
Sur les voies dont la pente est supérieure à 6 %
Dans les virages de rayon inférieur à 200 mètres et en sortie de virages à une distance de moins de 40 mètres
Sur ou dans un ouvrage d’art (pont, tunnel…)
Sur les chaussées comportant plus d’une voie de circulation par sens

Afin de respecter l’implantation du coussin dans le cas d’une chaussée à double sens de circulation de 6 m à 7,40 m de large, l’espace prévu doit être compris entre 1 m et 1.20 m.

L’espacement entre le trottoir et le coussin doit être quant à lui compris entre 0.70 m et 1.20 m. Une ligne continue doit également précéder et succéder l’implantation de cette signalétique d’au moins de 10m.

Lorsque la chaussée nécessite le passage de piétons, le passage pour piéton doit mesurer entre 3 et 5 m de long.  L’espacement entre les deux coussins doit être inférieur ou égal à 1m. L’espacement entre le trottoir et le coussin doit être inférieur ou égal à 1.20 m. Une ligne continue doit précéder ou succéder l’implantation du passage piétons d’au moins 10 m.

Règles d’implantation pour les ralentisseurs de type plateau :

Les ralentisseurs de type plateau sont utilisés sur les voies où circulent des poids lourds et des transports en commun. Ils sont également utilisés aussi bien sur des voies à 50 km/h avec limitation ponctuelle à 30 km/h que dans les zones 30.

Mise en place de la signalisation pour les ralentisseurs :

Tous les ralentisseurs implantés sur la voie publique sont soumis à une réglementation de signalisation stricte. En effet, chaque ralentisseur doit être précédé d’un panneau de signalisation verticale. Ils existent plusieurs types de panneaux selon le type de ralentisseur utilisé.

Panneaux à utiliser pour les ralentisseurs de type dos d’âne, coussin et plateau sans passages piétons :

panneauxralentisseurs-sanspassagepourpietons-directsignaletique

1.En signalisation avan

cée :

En position :

En sortie :

 

 

Panneaux pour ralentisseurs de type trapézoïdal et plateau avec passage piétons :

panneauxralentisseurs-avecpassagepourpietons-directsignaletique

En signalisation avancée :

En position :

En sortie :

 

 

Panneaux pour ralentisseurs de type trapézoïdal et plateau avec passage piétons, en zone 30 :

panneauxralentisseurs-zone30-directsignaletique

 

 

 

 

 

 

 

Quel marquage au sol respecter pour vos ralentisseurs ? :

Lorsque vous implantez un ralentisseur sur la voie publique, il est nécessaire de respecter la mise en place d’un marquage au sol spécifique afin d’indiquer aux automobilistes l’implantation du ralentisseur en question. Les marquages au sol réglementaires sont blancs et doivent être certifiés NF par l’Ascquer.

Les différents types de marquage au sol :

Pour les dos d’ânes : marquage constitué d’un ensemble de 3 triangles blancs, placé dans l’axe de chaque voie de circulation et dont les pointes sont orientées dans le sens normal de la circulation.

Pour les ralentisseurs de type trapézoïdal : Ce type de marquage est constitué uniquement de bandes blanches de 50 cm de large du passage piétons. Pour ce type de marquage, les bandes doivent déborder de 50 cm sur le rampant de chaque côté.

Pour les ralentisseurs de type plateau Le marquage est réalisé par des triangles blancs sur les rampes du plateau et ce, sur toute la largeur de la chaussée. A noter que ce marquage ne sera pas nécessaire en zone 30 sur le plateau est fabriqué dans un matériau différent de celui ce la chaussée et si celui-ci se démarque correctement au niveau de la visibilité de l’aménagement

Pour finir, pour les marquages au sol de type coussin : Le marquage au sol d’un coussin est signalé par 3 petits triangles blancs juxtaposés sur la partie montante du coussin. Les pointes des triangles doivent être orientés dans le sens de la circulation. A noter également que la base d’un triangle est de 0.50 m. Si vous cherchez de ce type de coussin, vous pourrez retrouver notre coussin berlinois intégrant directement ce marquage au sol. A noter qu’il est également rétroréfléchissant : https://www.direct-signaletique.com/A-39291-coussin-berlinois-rouge-1800-x-3000-mm.aspx

Retrouvez tous nos types de ralentisseurs directement sur notre site, sans oublier tous nos outils d’aide à l’installation .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *