Quels dispositifs anti-incendie dans un établissement recevant du public ?

Magasins, salles de concert, théâtres, musées, hôpitaux, hôtels, équipements sportifs, mairies, établissements scolaires… ces lieux s’appellent des établissements recevant du public ou ERP. Peu importe leur activité, ils doivent tous assurer un accueil 100% sécurisé à leurs visiteurs. Un incendie est vite arrivé et peut se propager rapidement, voici donc un point sur les différents dispositifs nécessaires dans vos bâtiments pour y faire face.

Qu’est ce qu’un ERP ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, rappelons la définition du terme ERP. Les établissements recevant du public désignent tous les établissements qui accueillent gratuitement ou non un public extérieur au bâtiment, en dehors du personnel. Parmi ces lieux, on compte un très grand nombre d’exemples comme ceux cités ci-dessus.

Bien sûr, compte tenu de la multitude de bâtiments considérés comme ERP, il en existe plusieurs types et cinq catégories différentes. La capacité d’accueil et la nature de son activité détermine le type d’ERP. Quand à la catégorie, elle correspond au nombre de personnes maximal qu’il peut recevoir :

  • Un : plus de 1500 personnes
  • Deux : de 700 à 1500 personnes
  • Trois : Entre 300 à 700 personnes
  • Quatre : jusqu’à 300 personnes
  • Cinq : Établissements dans lesquels le nombre de personnes accueillies n’atteint pas le chiffre minimum fixé par le règlement de sécurité

Pour en savoir plus sur la définition des établissements recevant du public.

Quels aménagements de sécurité incendie dans un bâtiment ?

Quelle que soit la configuration de votre bâtiment et votre activité, vous devez assurer la sécurité de tous en cas d’incendie. Les ERP se soumettent à des réglementations spécifiques. Vos dispositifs incendie doivent permettre d’alerter facilement du danger, de garantir une évacuation rapide des occupants des lieux, de contacter les services de secours et de faciliter leur intervention. Ainsi, un bâtiment doit se munir d’équipements de prévention, de détection et de lutte contre les incendies.

Prévenir

Il s’agit dans un premier temps de prévenir des éventuels risques d’incendie en mettant en place le nécessaire pour limiter les risques et d’être prêt au cas où le feu se déclenche dans votre bâtiment.

Dès la construction ou l’aménagement de votre établissement, faites en sorte de choisir des matériaux particulièrement résistants au feu. Le bâtiment doit par exemple posséder des portes coupe-feu. Celles-ci limitent la propagation de gaz et fumées toxiques. Elles doivent pouvoir s’ouvrir facilement et se refermer aussitôt.

Vous devez impérativement informer toutes les personnes fréquentant le lieu des consignes de sécurité. Le plan d’évacuation des bâtiments doit être placé à des endroits stratégiques. Il doit ainsi obligatoirement être affiché à chaque étage desservi par un escalier mais aussi dans les pièces pouvant recevoir un minimum de cinq personnes, dans les vestiaires ou encore dans les salles de pause du personnel. Ce plan d’évacuation des locaux et les consignes de sécurité font mention des issues de secours menant vers l’extérieur, les localisations des extincteurs, des trappes de désenfumage, des robinets de coupure de l’eau, de l’électricité et du gaz.

Il faut également repérer rapidement les dispositifs de sécurité anti incendie mis en place. Les panneaux de sécurité incendie et les panneaux d’évacuation indiquent les issues de secours et l’emplacement des matériels de lutte contre les incendies. En cas de coupure de courant, ces derniers doivent pouvoir continuer à être visibles, procurez-vous donc des panneaux photoluminescents.

Pour pouvoir agir rapidement et avec les bons comportements, formez également votre personnel en effectuant des exercices d’évacuation réguliers.

Alerter

Lorsqu’un incendie survient, en être alerté le plus vite possible est primordial afin d’assurer une évacuation rapide et dans le calme. De ce fait, le détecteur de fumée est essentiel. Au contact de la moindre fumée, il se mettra en route avec une sirène stridente pour alerter le bâtiment d’un potentiel risque d’incendie. Vos établissements doivent également être munis d’alarmes incendie. Il faudra les déclencher pour s’assurer que tous les occupants puissent être au courant de la présence des flammes. Donner l’alerte passe également par le contact des services de secours. Les numéros de secours et les moyens de les contacter sont donc indispensables pour une intervention dans les plus bref délais. Le panneau signalétique des appels d’urgence est ainsi fortement recommandé.

Protéger

Si un incendie survient, il faut agir vite et bien. Assurez-vous donc d’avoir tout le nécessaire pour garantir la protection de tous. Vous devez avoir au minimum deux sorties du bâtiment. Les personnes dans les locaux doivent pouvoir évacuer rapidement les locaux et se rendre dans les lieux prévus pour de telles urgences. On peut notamment citer :

Les points de rassemblement

C’est le lieu où les personnes se évacuées se rassemblent pour procéder au comptage. Il doit être facilement accessible, dégagé et à l’extérieur de vos bâtiments. Le point de rassemblement doit être situé dans un endroit qui ne nécessite pas de traverser la route. Il permet aussi de ne pas gêner l’intervention des secours

Les espaces d’attente sécurisés (EAS)

L’accessibilité demeure une priorité et encore plus en cas d’urgence. Cet espace sert donc aux personnes handicapées. Il s’agit notamment des personnes à mobilité réduite qui ne peuvent pas bénéficier des mêmes conditions d’évacuation que les autres en raison d’une accessibilité pas forcément évidente pour les fauteuils roulants. L’espace d’attente sécurisé (EAS) est une pièce sécurisée et accessible. Elle permet aux personnes à mobilité réduite de se mettre à l’abri de l’incendie en attendant l’évacuation des lieux par une aide extérieure.

Le plan de votre établissement est conçu pour optimiser l’évacuation. Elle doit être rapide et sécurisée. Installez le plan d’intervention à chaque entrée du bâtiment afin de guider le SDIS et les services de secours (police, pompiers…) en cas d’intervention.

Pour éteindre le feu, vous devez disposer d’un extincteur tous les 200 ou 300 m². Les trappes de désenfumage sont aussi nécessaires pour faire évacuer la fumée. Cela permet d’éviter les risques d’intoxication des personnes en contact avec la fumée, occupants comme sapeurs pompiers. Autre dispositif obligatoire : les robinets d’incendie appelés RIA (robinet d’incendie armé). Il s’agit d’un équipement de première intervention alimenté en eau pour lutter contre les flammes. Les personnes, qualifiées ou non, peuvent l’utiliser pendant une durée de 20 minutes.

Enfin, vous devez veiller à faciliter l’accès des véhicules des services de secours qui doivent intervenir rapidement sur place.

Quelles sanctions en cas de non-respect des normes de sécurité ?

Ne pas respecter la réglementation relative à la sécurité d’un ERP peut avoir des conséquences sur la demande de permis de construire et d’autorisation d’ouverture de votre établissement. Le responsable de l’ERP peut encourir des sanctions administratives, pénales et financières : une fermeture temporaire ou définitive, une amende ou jusqu’à 6 mois d’emprisonnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *