Quelle est la signification des panneaux danger chantier ?

Tout d’abord, le panneau danger chantier est le panneau de signalisation temporaire le plus commun et le plus utilisé sur la chaussée ou le trottoir.

Dans le Code de la Route, ils sont classifiés sous la codification AK et sont de forme triangulaire sur fond jaune avec ligne rouge autour du triangle. Implantés sur la route, autoroute ou sur l’accotement, ces panneaux de signalisation routière concernent tous les usagers : cyclistes, piétons, véhicules légers ou poids lourds.

Le panneau de danger est utilisé dans 2 cas :

  • pour des travaux fixes et prévus sur une route
  • dans des situations d’urgence non prévues et nécessitant une sécurisation de la route.
2 panneaux triangulaires pour un chantier avec voie rétrécie

Deux types de panneaux triangulaires de danger se distinguent :

I/ La signalisation temporaire en cas de chaussée non bloquée

II/ Les panneaux de danger chantier en cas de chaussée obstruée

I/ Les panneaux danger pour les chantiers n’obstruant pas la chaussée

Face à des obstacles qui n’obstruent pas la route, il est parfois indispensable d’imposer des règles de prudence aux automobilistes. En effet, la présence de gravillons, une route glissante ou une chaussée déformée, sont autant de risques qui doivent être signalés aux conducteurs pour les inciter à la plus grande prudence.

Panneau danger routes glissantes – AK4

Panneau de danger Route glissante sur trépied

Une route glissante est signalée au moyen d’un panneau AK4 auquel peut être associé un panonceau KM9 précisant la raison du danger : boue, betteraves, gravillons, verglas…

Panneau danger chantier et travaux – AK5

Panneau de danger AK5 sur trépied

Le panneau triangulaire avec le pictogramme du travailleur de chantier représente le panneau le plus commun des panneaux Danger Chantier. Il est évidemment installé en amont de la zone de travaux.

Panneau triangulaire gravillon – AK22

Panneau de chantier Risque de projection de gravillons

Le panneau AK22 indique un risque de projection de gravillons. Il doit être installé après la rénovation d’une route ou l’épandage de sel pour inciter les automobilistes à ralentir.

Panneau danger chaussée déformée – AK2

Panneau Danger Chantier Route déformée

Sur ce panneau danger chantier triangulaire, de classification AK2, sont dessinés des cassis ou dos d’âne. Dans le cadre de chantier, il s’agit essentiellement de préciser que la chaussée est abîmée et que des trous dans celle-ci risquent de perturber la circulation. Une chaussée accidentée peut également être signalée au moyen du panneau AK14 accompagné d’un panonceau KM9 précisant “chaussée déformée”.

A noter qu’on complète éventuellement les triangles de chantier par un panonceau KM9 précisant la nature du danger. Si l’étendue du danger le nécessite, le triangle de danger peut-être placé à plusieurs reprises le long du chantier ou des travaux.

II/ Les panneaux de signalisation danger temporaire sur une voie bloquée

Les agents d’intervention de la sécurité routière mettent souvent en place en urgence les panneaux de danger temporaire dans les cas suivants : accident de la route, bouchons inhabituels ou incendie provoquant des fumées sur la voie.

La signalisation peut varier en fonction de 2 critères :

  • la durée prévue du blocage de la route
  • la configuration de l’incident.

Mais pour résumer, il est toujours indispensable de signaler un danger de courte durée en respectant l’installation et l’ordre suivant :

Panneau de signalisation d’approche

La signalisation routière d’approche doit être implantée suffisamment en amont du chantier ou de l’obstacle. Il existe 2 façons de sécuriser et de signaler un danger temporaire arrivé soudainement.

Balisage de chantier ou accident par la pose de panneaux temporaires

Arrivé aux abords d’un accident ou d’un fort ralentissement, l’intervention la plus rapide et la moins coûteuse reste l’installation des panneaux de signalisation d’approche suivants en fonction du danger rencontré :

Panneau Danger Point d'exclamation AK14

Panneau AK14 – panneau triangulaire avec point d’exclamation – permettant de signaler un danger général. Un panonceau en dessous de ce triangle peut venir préciser la nature du risque.

Panneau AK17 – panneau de signalisation routière représentant le pictogrammes des feux tricolores. Il est positionné en amont des feux provisoires afin de prévenir les usagers de la route et les inciter à la limitation de vitesse.

Signal Danger Embouteillages

Panneau AK30 – panneau en triangle avec pictogramme de voitures en embouteillage. Il peut être installé à l’approche d’un évenement, sortie de manifestation, opération escargot – pouvant entraîner des embouteillages.

Panneau de signalisation Accident

Panneau AK31 – triangle de danger voiture renversée. Particulièrement adapté après l’arrivée d’un accident de la route pour éviter les sur-accidents, voire les accidents mortels.

Balisage via un véhicule de signalisation d’urgence

Triflash de signalisation lumineux Chantier

Une autre manière de signaler un obstacle réside dans l’intervention d’un véhicule de signalisation. Fréquemment rencontré sur les autoroutes ou les voies rapides, ce véhicule possède l’avantage de protéger les agents de sécurité et de s’adapter au danger en question grâce à l’information mobile. Le véhicule est alors muni d’un triangle triflash au symbole AK14 rabattable.

Panneau de réduction du nombre de voie KD10

Panneau de signalisation temporaire KD10

Utilisé sur les voies à chaussées séparées, ce panneau de signalisation temporaire KD10 annonce une réduction du nombre de voies. Les variantes de panneaux (KD10a ex1., KD10a ex2….) s’adaptent à la configuration, au nombre de voies existantes avant travaux et au sens de circulation.

Balise K5 de limite d’obstacle

Enfin, les agents de la voirie ou les ouvriers en charge des travaux, doivent installer un contournement sécurisé des obstacles. Cela permet de signaler la position des limites d’obstacles temporaires ou de chantier. Le contournement peut prendre différentes formes selon le type de danger :

cone de chantier lesté

le cône K5a : dispositif conique particulièrement utilisé pour la signalisation d’urgence ou sur les bandes d’arrêt d’urgence. Les cônes de Lubek peuvent aussi servir pour compléter la présignalisation KD10 afin d’accompagner le rétrécissement de la chaussée.

Piquet rouge et blanche K5b

la balise K5b : piquets installés généralement sur l’accotement pour délimiter un chantier. Ils doivent être suffisamment rapprochés pour former une barrière autour des travaux.

Balise lestée hachurée rouge et blanche K5c

la balise K5c : balise d’alignement généralement installée sur les autoroutes ou les voies à chaussées séparées pour orienter les automobilistes en cas de changement de voies dû à un chantier ou un accident.

Balise autorelevable jaune et blanche

la balise K5d : balise de guidage, permettant de signaler le bord des obstacles et matérialisant la position des limites de chantier. Plus compliqué à installer que les socles avec balises K5c, ils sont surtout préconisés pour les chantiers de longue durée sur des voies à forte fréquentation. Cette signalisation verticale est souvent renforcée d’un marquage au sol continue jaune.

En conclusion, vous venez d’approfondir la signification des panneaux de danger à installer sur les chantiers. Vous pouvez maintenant découvrir comment et où les installer sur votre chantier en parcourant l’article sur l’implantation des panneaux temporaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.