Décryptage de la réglementation sur la signalisation temporaire de chantier

Nous connaissons tous les panneaux de chantier à travers la signalisation du code de la route et nous savons identifier leur signification. Néanmoins, nous imaginons assez mal la réglementation particulièrement stricte en matière de sécurisation de chantier et plus particulièrement la signalisation temporaire de chantier

En effet, tous travaux sur les routes ou sur les trottoirs viennent perturber les habitudes de circulation et de déplacements. Il est alors nécessaire de signaler un chantier afin de mettre en sécurité les automobilistes, conducteurs de travaux ou ouvriers de chantier. C’est également le cas pour les cyclistes piétons.

Toute la réglementation en matière de travaux temporaires sur les routes ouvertes à la circulation publique est précisée dans un document officiel, l’Instruction Interministérielle sur la signalisation routière – Partie 8 / Signalisation temporaire. Nous allons la synthétiser ci-dessous. Cela vous aidera à mettre en place les équipements de signalisation adéquat à votre chantier.

signalisation-temporaire- travaux-deviation

SOMMAIRE

I/ Quand implanter des panneaux de chantier

II/ Pourquoi des panneaux de chantier

III/ A quoi sert la signalisation temporaire

IV/ Quel est le rôle d’une signalisation temporaire

Quand implanter une signalisation temporaire de chantier ?

Tout obstacle ou danger, à condition qu’il soit temporaire, nécessite la mise en place d’une signalisation temporaire. Tout d’abord il faut dire que, par temporaire, on parle plus précisément de situations non permanentes telles que les :

  • Accidents de la route
  • Travaux de chantiers fixes
  • Interventions ou chantiers mobiles

Pourquoi installer une signalisation temporaire sur chantier ?

Face à ces aléas, des dispositifs temporaires peuvent répondre aux besoins suivants :

  • Avertir et orienter l’usager (marcheurs, conducteurs de véhicules à moteur ou engins roulants non motorisés)
  • Sécuriser l’usager
  • Sécuriser l’équipe d’intervention sur les travaux ou la zone de danger qu’ils soient ouvriers, techniciens de maintenance, élagueurs, électriciens, secours ou force de l’ordre…
  • Désengorger les routes, favoriser la fluidité de la circulation et réduire les embouteillages

A quoi sert la signalisation temporaire ?

Contrairement à la signalisation routière permanente, la signalisation de chantier se distingue par l’existence de deux principes fondamentaux. Le principe d’adaptation et le principe de cohérence revêtent une importance toute particulière.

Principe d’adaptation propre à la signalétique de chantier

Chaque chantier, chaque intervention temporaire et chaque accident a ses propres contraintes. Donc, il est impératif de prendre en compte l’environnement et les circonstances de l’intervention avant d’installer la signalisation temporaire de chantier adéquate. Les principaux critères à observer sur le chantier sont les suivants :

  • la nature et l’ampleur du blocage de la circulation ;
  • les caractéristiques de la route, de la chaussée ou du trottoir ;
  • la durée prévue des dangers, des chantiers ou des travaux ;
  • les périodes et horaires durant lesquels le chantier sera exécuté ;
  • l’importance du trafic sur cette voie;

Principe de cohérence indispensable au balisage d’un chantier

D’abord, afin de ne pas perdre le conducteur, mais surtout de ne pas accroître le risque d’accidents, la signalisation temporaire doit rester cohérente avec les panneaux de signalisation routière permanente. Par conséquent, les panneaux routiers permanents doivent être masqués pour laisser l’entière lisibilité aux panneaux de chantier temporaire.

Enfin, la cohérence dans la signalétique routière réside surtout dans l’adaptation de la signalétique temporaire au contexte de circulation. Il faut dire que l’implantation de la signalisation ne sera pas la même dans les situations suivantes :

  • en rase campagne ou en agglomération ;
  • de jour ou de nuit ;
  • sur routes bidirectionnelles ou à chaussées séparées.

Quel est le rôle d’un panneau de chantier ?

Ces différentes situations étant posées, il est maintenant temps d’analyser quelle modification de circulation va être réalisée. On retrouve 2 situations principales :

  • soit un guidage de la circulation, perpendiculairement à la zone concernée, avec certaines restrictions propres au contexte. Détails et précisions que vous pouvez découvrir dans notre article sur la signification des panneaux de chantiers
  • soit un détournement de la circulation sur d’autres itinéraires, plus couramment appelé Déviation. Vous pouvez retrouver les conditions d’implantation de ces panneaux de déviation dans notre blog. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.